You are here
Accueil > Bien être > Nutrition > Les bienfaits des Polyphénols

Les bienfaits des Polyphénols



Polyphénols, nos alliés pour la vie

Flavonoïdes, anthocyanines, quercétine Vous avez certainement déjà entendu parler de ses fameux antioxydants qui se sont taillé une solide réputation d’alliés santé depuis ces dernières années. Et pour cause, les polyphénols, que l’on retrouve partout dans le monde végétal, sont parés de toutes les vertus. Focus sur ces molécules qui pourraient peut être changer votre vie

Polyphénols : Quels bienfaits ?

S’ils sont connus pour leurs propriétés anti-âges et anti-cancérigènes, on leur reconnaît également un rôle préventif contre les maladies cardio-vasculaires (telle que l’hypertension), l’obésité, le diabète type II, l’ostéoporose ou encore les affections neuro-végétatives.

Quelles sont les meilleures sources de polyphénols ?

Les polyphénols se retrouvent partout dans notre alimentation. On trouve beaucoup dans le café, le thé vert, le chocolat noir, le raisin, les fruits rouges, l’açaï berry, les agrumes, les artichauts, le persil et le choux de Bruxelles. Le thé vert et le café contiennent des tanins dont les effets sur la réduction des risques d’AVC n’est plus à prouver. Le cacao n’est pas en reste puisqu’il protège également nos artères.

Parmi les fruits riches en antioxydants, les fruits rouges ou foncés telles que les framboises, les myrtilles, les airelles et les bleuets sont particulièrement recommandés du fait leur teneur conjuguée en anthocyanines et en vitamine C. Outre leurs vertus communes avec tous les antioxydants, les anthocyanines vous aideraient à préserver votre capacité intellectuelle et vous protègeraient contre les troubles neuro-végétatifs comme la maladie d’Alzheimer.

Toujours dans le même registre, parmi les sources qui présentent la plus grande concentration et la plus grande variété de polyphénols, on cite souvent le jus de raisin. Il faut savoir cependant que les anthocyanines présentes dans l’açaï ont une capacité anti-radicalaire 10 à 30 fois plus puissante que celle du raisin ou du vin rouge. Le jus d’açaï serait donc une alternative intéressante au « French paradox » pour préserver son cœur et ses neurones.

Comment consommer les polyphénols ?

A voir tant vertus dans ses molécules, on serait tenté d’en consommer excessivement, voire d’en augmenter l’apport par des suppléments artificiels. Comme tout excès en alimentation, cela pourrait s’avérer nocif d’autant plus qu’une dose excessive de polyphénols limite l’absorption du fer par l’organisme. Il faut par ailleurs tenir en compte de leur présence dans les cosmétiques, les additifs alimentaires et les médicaments.

L’idéal serait de s’en tenir à un apport équilibré par une alimentation variée. Selon l’étude Nutrinet-Santé, les français ont un apport journalier de 835 mg, la première source étant le café, à 36,9% contre 6,7% venant des fruits. Le café est certes une des meilleures sources de polyphénols cependant, alterner les boissons, les fruits et les légumes vous permettra de consommer une plus grande variété, l’équilibre étant un élément crucial en matière de santé.

Boukhris Najla

Psychologue et consultante en webmarketing.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!