You are here
Accueil > Maladies > Allergologie > L’allergie respiratoire, une maladie chronique très répandue

L’allergie respiratoire, une maladie chronique très répandue

AllergieUne allergie respiratoire se manifeste par une réaction du système immunitaire qui s’emballe dès que des allergènes sont en contact avec la muqueuse nasale. Les symptômes d’une allergie respiratoires sont facilement identifiables, sont le nez qui coule ou qui est bouché, le nez ou le palet qui gratte et les éternuements fréquents. Les chiffres liés à ce maux ne cessent d’augmenter depuis trente ans. Les facteurs déclencheurs proviennent de notre vie moderne, de la pollution, du tabac et des allergènes. L’allergie respiratoire se présente sous deux formes : la rhinite allergique et l’asthme allergique. Souvent la personne atteinte est fataliste et vit avec. Elle se soigne de temps en temps sans forcément consulter un médecin. Et ce n’est qu’au moment où elle perd une qualité de vie, qu’elle décide de rencontrer un spécialiste.

Les traitements des allergies respiratoires

Les personnes atteintes de maladies respiratoires, telles que l’allergie aux acariens, tardent à se soigner ce qui est regrettable. Les symptômes ont le temps de bien s’installer et même de s’aggraver avec le temps ce qui les rendant plus difficiles à traiter.

Une visite chez un spécialiste est parfois indispensable. L’allergologue va d’abord essayer d’équilibrer les allergies avec des antihistaminiques ou de la cortisone. Souvent cela demande un suivi médical, il faut donc prévoir plusieurs consultations.

Il existe une autre solution qui est la désensibilisation. Elle permet de soigner les allergies de nombreux patients. C’est une méthode qui consiste changer le système immunitaire et à le rééduquer.

Une fois que l’allergène responsable a été identifié avec des tests cutanés, le patient va recevoir des toutes petites quantités de cet allergène. Le but est de rendre le patient tolérant à la substance

Aujourd’hui, 80% des traitements se font souvent par voir sublinguale. C’est un dépôt sous la langue d’extraits allergéniques.

Quelques recommandations si vous souffrez d’une allergie respiratoire.

Il y a des recommandations à suivre pour éviter la rhinite allergique. Pour vous protéger, il est conseillé de ne pas ouvrir les fenêtres mais plutôt d’utiliser une ventilation mécanique qui possède un filtre électrostatique. Il est également judicieux d’éviter les activités qui peuvent exposer à de grandes quantités de pollen. Enfin, dès lors que les allergie aux acariens se manifestent, il est conseillé d’éviter le contact avec les moisissures et les acariens

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!