You are here
Accueil > Remèdes naturels > Gingembre : contre indications et effets secondaires

Gingembre : contre indications et effets secondaires

Nombreuses études ont mis en évidence les bienfaits du gingembre sur la santé, en plus d’être une épice fort appréciée, le gingembre est largement utilisé pour ses vertus médicinales. Est-ils sans danger pour autant ? Quels sont ses effets secondaires et quand faut-il s’abstenir de le consommer ?

les dangers de la consommation du gingembre

Les bienfaits du gingembre :

Certains disent que le thé de gingembre peut guérir la toux et autres problèmes respiratoires. Des études montrent que le gingembre peut réduire la pression artérielle, et que le gingérol – un composant de gingembre – pourrait supprimer la croissance tumorale. De nombreux utilisateurs affirment que le gingembre soulage la douleur de l’arthrite et les douleurs musculaires.

Le thé de gingembre est aussi traditionnellement utilisé pour les problèmes d’estomac et les nausées.

Gingembre, effets secondaires :

– Les brûlures d’estomac ou les maux d’estomac, semblables à ce que vous ressentez quand vous mangez les piments ou d’autres aliments épicés.
– Allergie au gingembre : vous éprouvez une éruption cutanée ou de l’inconfort dans votre bouche ou à l’estomac après avoir consommé le gingembre.
– Le gingembre peut aider à diminuer la pression artérielle, de sorte que vous pourriez éprouver des vertiges comme un effet secondaire.
– Diarrhée
– Le gingembre contient les salicylates qui agit comme un d’anticoagulant. Cela peut causer des hémorragies chez les personnes qui ont déjà un traitement anticoagulant.
– Certaines femmes ont signalé des saignements menstruels supplémentaires tout en prenant le gingembre
– Grossesse : L’utilisation du gingembre pendant la grossesse est controversée à cause de certaines inquiétudes liées aux hormones sexuelles fœtales. Il y a aussi un rapport de fausse couche au cours de la 12ème semaine de grossesse chez les femmes ayant consommé le gingembre pour les nausées matinales. Avant d’utiliser le gingembre pendant la grossesse, parlez-en avec votre gynécologue.
– Diabète : Le gingembre pourrait abaisser votre taux de sucre dans le sang. En conséquence, vos médicaments pour le diabète pourraient avoir besoin d’être réajustés par votre médecin.
– Troubles cardiaques : Des doses élevées de gingembre pourraient aggraver certains problèmes cardiaques.

Interactions du gingembre avec les médicaments :

Gingembre et cœur :

– Anticoagulant / médicaments anti-plaquettaires : Le gingembre qui pourrait ralentir la coagulation du sang. La consommation du gingembre avec ces médicaments peut augmenter les risques d’ecchymoses et des saignements notamment l’aspirine, le clopidogrel (Plavix), le diclofénac (Voltaren, Cataflam, autres), l’ibuprofène (Advil, Motrin et autres), naproxène (Anaprox, Naprosyn, d’autres), la daltéparine (Fragmin), l’énoxaparine (Lovenox), héparine, la warfarine (Coumadin) …

Gingembre et diabète :

Le gingembre pourrait provoquer une irrégularité de votre taux de glycémie avec certains médicaments utilisés pour le diabète comme glimépiride (Amaryl), le glyburide (DiaBeta, Glynase PresTab, Micronase), l’insuline, la pioglitazone (Actos), la rosiglitazone (Avandia), chlorpropamide (Diabinese), glipizide (Glucotrol), le tolbutamide (Orinase), et d’autres.

Gingembre et l’hypertension artérielle (des bloqueurs de canaux calciques) :

Le gingembre pourrait réduire la pression artérielle d’une manière qui est similaire à certains médicaments pour la pression artérielle et les maladies cardiaques ce qui pourrait provoquer une tension artérielle trop faible ou un rythme cardiaque irrégulier. La consommation du gingembre avec certains médicaments pour l’hypertension artérielle et les maladies cardiaques est contre-indiquée : la nifédipine (Adalat, Procardia), le vérapamil (Calan, Isoptin, Verelan), le diltiazem (Cardizem) , l’isradipine (DYNACIRC), félodipine (Plendil), l’amlodipine (Norvasc), et d’autres.

Dans tous les cas, il est conseillé de demander conseil à son médecin et ne pas dépasser les 4 grammes par jour.

Sources:
http://umm.edu/health/medical/altmed/herb/ginger
http://goo.gl/MvYS9E
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3210006/

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!