You are here
Accueil > Actualité > L’exercice prénatal influence la maturité cérébrale du bébé

L’exercice prénatal influence la maturité cérébrale du bébé

Selon une étude présentée lundi à la réunion Neuroscience 2013 à San Diego, États-Unis, Les bébés dont les mères font des exercices trois fois par semaine pendant la grossesse ont des cerveaux plus matures que ceux dont les mères sont sédentaires. Les chercheurs de l’Université de Montréal ont recruté des femmes qui étaient dans leur premier trimestre de grossesse et les ont assigné au hasard à un groupe «actif» ou «sédentaire» .

Les femmes du groupe actif ont été invités à faire au moins 20 minutes d’exercice modéré au moins trois fois par semaine au cours de leurs deuxième et troisième trimestres. Après la naissance des bébés, les chercheurs ont testé leur cerveau pour voir s’ils pouvaient repérer les différences entre les enfants dont les mères étaient actives et ceux dont les mères étaient sédentaires.


sport-grossesse

Les chercheurs ont évalué la mémoire auditive des bébés âgés de 8 – 12 jours bébés avec des bouchons spécialisés composées de 124 électrodes souples qui détectent l’activité électrique dans le cerveau. Ils ont ensuite attendu l’endormissement des bébés et leur ont transmis une série de nouveaux sons, et ont mesuré la réponse des cerveaux des nourrissons.

Les résultats montrent que les bébés dont les mères avaient gardé une activité physique avaient un cerveau plus mature que les bébés dont les mères étaient sédentaires.

« Nous sommes heureux car que cela encouragera les femmes à changer leurs habitudes en matière de santé physique, étant donné que le simple fait de faire l’exercice physique pendant la grossesse pourrait faire une différence pour l’avenir de leurs enfants », a déclaré Dave Ellemberg, un professeur de l’Université du Département de kinésiologie de Montréal.

Rappelons que les meilleurs exercices conseillés pour les femmes enceintes sont : la marche, les étirements, la natation et le yoga prénatal. Et que dans les grossesses à haut risque : troubles d’hypertension, le travail prématuré, la gestation multi-fœtale, placenta praevia ou un fœtus de croissance restreinte… il peut être plus prudent de rester sédentaire.

Demandez conseil à votre gynécologue Obstétricien.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!