You are here
Accueil > Maladies > Dermatologie > Eczéma atopique : comment le soigner ?

Eczéma atopique : comment le soigner ?

Qu’est ce que l’eczéma atopique ?

L’eczéma atopique est la forme la plus fréquente d’eczéma chronique.
L’eczéma atopique se traduit par une réaction excessive du système immunitaire, une sorte d’hypersensiblité à des allergènes (poussières, pollen, poils d’animaux, etc.), qui se manifeste sur la peau. Les personnes ayant un eczéma atopiques souffrent souvent, simultanément ou en alternance, de multiples réactions allergiques, comme le rhume des foins, l’urticaire, l’asthme ou les allergies alimentaires.

Ces allergies ont souvent une composante héréditaire puisqu’elles s’observent dans bien des cas à l’intérieur de familles dont au moins un des membres en souffre. Actuellement, on n’en connaît pas encore bien la cause. Dans 90 % des cas, ce type d’eczéma survient avant l’âge de cinq ans. Des adultes exposés à des allergènes ou à des irritants dans leur milieu de travail peuvent aussi souffrir d’eczéma atopique.

eczema-atopique-comment-le-soigner

Comment prévenir l’eczéma atopique ?

La prévention de l’apparition des plaques rouges repose essentiellement sur les soins de la peau.

  • Que l’enfant n’ait jamais souffert d’eczéma ou qu’il soit « en rémission », c’est-à-dire entre deux poussées, il est nécessaire de lutter contre la sécheresse cutanée, en utilisant quotidiennement (et surtout après le bain) un produit hydratant. C’est là que les soins bio, exempts de substances chimiques irritantes, s’avèrent particulièrement intéressants, à condition toutefois qu’ils soient formulés sans huiles essentielles.
  • Une attention particulière doit aussi être accordée au produit de toilette utilisé lors du bain : un savon surgras, qui préserve le film hydro-lipidique de l’épiderme, est préférable ; dans tous les cas, choisissez un savon sans parfum (savon au lait d’ânesse, par exemple) ou un gel lavant le plus naturel possible.
  • L’eau, et surtout l’eau chaude, dessèche la peau : il faut donc éviter les bains trop fréquents, trop chauds, et trop prolongés. Autant que possible, favorisez les douches ou les bains tièdes et brefs. Enfin, lors du séchage, n’agressez pas la peau en frottant, tamponnez plutôt délicatement avec une serviette douce.

Lessive et lavage du linge

La lessive peut également être responsable d’irritations. Utilisez une lessive hypoallergénique, et rincez soigneusement le linge (choisissez l’option « double rinçage » ou « rinçage prolongé » pour le lavage en machine. Détachants et assouplissants sont enfin à proscrire.

Vêtements : quelles matières choisir ?

Du côté des vêtements, privilégiez les textiles doux, en fibre naturelle (coton, lin, soie…), qui laissent respirer la peau, et, autant que possible, certifiés biologiques. Les matières synthétiques ou la laine portée à même la peau sont à éviter, car elles favorisent les irritations.

Comment soigner l’eczéma atopique

Cortisone : le traitement le plus courant

En médecine allopathique, le traitement repose parfois sur des anti-histaminiques (pour apaiser les démangeaisons), mais le plus souvent, ce sont des crèmes à base de dermo-corticoïdes (cortisone) qui sont prescrites par les dermatologues et les pédiatres. Ces crèmes sont généralement efficaces, mais le traitement est dit symptomatique : on ne soigne pas la cause (un dérèglement immunitaire ou une réaction allergique à une substance non identifiée), mais le symptôme (les plaques rouges). En général, après le traitement, les troubles reviennent. On suspecte aussi les dermo-corticoïdes de présenter des effets secondaires (amincissement et fragilisation de l’épiderme sur les zones traitées, déclenchement d’asthme…)…

Soigner l’eczéma atopique avec l’Homéopathie

Qu’en disent les médecines douces ? L’homéopathie est tout indiquée pour les parents qui souhaitent éviter la cortisone à leur enfant. Un traitement homéopathique adapté à votre enfant pourra l’aider à rééquilibrer le terrain et à « rééduquer » le système immunitaire, et donc à faire disparaître durablement l’eczéma.

Soigner l’eczéma atopique avec des probiotiques et oméga 3

On peut aussi essayer aborder la question selon l’angle de l’alimentation, notamment en favorisant :

  • Les probiotiques (micro-organismes bénéfiques pour la flore intestinale et ayant une action favorable sur les réactions inflammatoires et le système immunitaire : on trouve par exemple les probiotiques en abondance dans les yaourts) ;
  • Les acides gras essentiels de type oméga 3 (régulation des réactions inflammatoires).

Soigner l’eczéma atopique avec la phytothérapie

Enfin, le pouvoir des plantes n’est pas à négliger. Camomille et stellaire permettent de lutter contre l’inflammation, calendula et aloe veraaident à la cicatrisation, certaines huiles végétales sont précieuses pour nourrir les peaux sèches et leur rendre souplesse et résistance… En cosmétique bio, plusieurs marques proposent des produits adaptés aux peaux atopiques et eczémateuses (marque essential care par exemple).

Quand faire réaliser des tests allergologiques ?

Pour les eczémas persistants ou résistants aux traitements, ou accompagnés d’autres symptômes (rougeurs autour de la bouche lors de l’ingestion d’un aliment, urticaire, asthme, rhino-conjonctivite), ou encore en cas de cassure dans la courbe de croissance de l’enfant (poids et taille), il est conseillé de réaliser des tests avec un allergologue. Si les troubles cutanés sont dus à une allergie, l’éviction de la substance concernée suffira à faire disparaître l’eczéma.

Bon à savoir : il est préférable d’éviter de pratiquer une vaccination durant une poussée d’eczéma atopique.

[custom-related-posts title= »Prendre soin de sa peau avec des méthodes naturelles » order_by= »title » order= »ASC » none_text= »None found »]

Avertissement : Les informations médicales publiées sur ce site ne doivent en aucun cas se substituer à l’avis ou le traitement médical. Demandez conseil à votre médecin !

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!