You are here
Accueil > Psychologie > Dossiers > Développement psychomoteur de 0 à 4 ans

Développement psychomoteur de 0 à 4 ans



L’acquisition de la motricité est une étape du développement de l’enfant et la maîtrise des deux compétences motricité fine et globale sont importantes pour la croissance et l’indépendance d’un enfant. Avoir un bon contrôle moteur aide l’enfant à explorer son environnement et contribue également à son développement cognitif.

Voici un tableau du développement psychomoteur du bébé par mois jusqu’à l’âge de 4 ans.

 

Le développement psychomoteur de l’enfant est d’abord assuré par les processus de maturation nerveuse qui permettent au bébé de développer ses potentialités et de les consolider. Il n’existe pas un âge précis à chaque étape de développement mais une fourchette d’âge, ceux qui figurent sur le tableau ne sont qu’à titre indicatif.

Le tableau du développement psychomoteur du bébé ci dessus, montre l’évolution des compétences psychomotrices et sociales du bébé de sa naissance jusqu’à l’âge de 4 ans où l’enfant a acquis, l’essentiel des potentialités psychomotrices :
– La manipulation des objets avec précision
– La précision et la coordination des mouvements.

Au delà de cet âge, la maturité psychomotrice va porter sur le développement combiné de deux compétences à savoir la rapidité et la précision. Des acquisitions qui vont permettre un élargissement du champ d’action : exploration et compréhension de l’environnement, une étape fondamentale dans le processus du développement cognitif ; la structuration de sa pensée.

4 thoughts on “Développement psychomoteur de 0 à 4 ans

  1. juste un bémol que je me permet de signaler, dommage de parler de position assise « soutenue  » à 4-5 mois, c’est malheureusement la source de graves erreurs d’interprétation des capacités posturales réelles d’un enfant de cet âge…et notre mode de vie actuel ainsi que le merchandising de la petite enfance fait déjà que nos bébés passent beaucoup trop de temps trop jeunes dans cette position qui leur et préjudiciable……pour en constater les débats au quotidien, je ne peux m’empêcher de réagir…bonne journée

    1. Bonjour hénaut Marie-Christine, peux tu préciser les dégâts dont tu parles s’il te plaît?

  2. pas trop de temps , mais en gros: des bébé bloqués dans une position assise dont il ne peuvent sortir, absence de rrattrapages latéraux, pas de croisement de la ligne médiane et donc de rotations du tronc , de dissociation des ceintures, ceinture scapulaire insuffisamment musclée car trop peu voire pas de ramper (position ventrale shuntée par les parents), des bébés qui vont avoir tendances à partir en marche avant sur les fesses et louper cette étape si importante de marche quadrupédie (le schéma croisé le plus élaboré pour notre coordination qui étincelle au niveau des neurones..), …..bref…des fondations motrices nettement insuffisantes et génératrice sde problèmes très divers plus tard….ceci dans l’excès de positions assises passives et non expérimentation de motricité libre au sol dans les premiers trimestres de vie..

  3. Merci pour ce complément d’information, j’espère que ça aidera les parents à mieux comprendre, sinon faut dire dire aussi que ce tableau date de 1997, j’essayerai de publier quelque chose de plus récent.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!