You are here
Accueil > Actualité > Depression et pensées négatives

Depression et pensées négatives

Des études menées récemment indiquent que les personnes ayant vécu une dépression sont enclin à faire des rechutes en fonction de leur attitude face à la tristesse et aux émotions négatives.

pensees negativesL’étude réalisée par Norman Farb et Adam Anderson du département de psychologie de l’Université de Toronto a mis en évidence le rôle du gyrus préfrontal médian (région frontale du cerveau) dans l’analyse de ces sentiments négatifs, un groupe de personnes ayant des antécédents de dépression a été soumis à une projection d’un film triste, plus de la moitié de ces personnes ont rechuté 16 mois plus tard. alors que pour l’autre groupe ( sain ) personne n’a eu de problème de dépression. Les examens de l’IRM ont montré que les personnes du 1er groupe ont utilisé la région frontale de leur cerveau pendant la projection du film, alors que l’autre groupe a utilisé la région arrière du cerveau. La rumination des sentiments négatifs pourrait être responsable d’une éventuelle rechute.

Une autre étude vient de confirmer ces résultats en rajoutant l’hypothèse que cette incapacité à surmonter et à se détourner de ces émotions négatives serait liée à un dysfonctionnement de la mémoire de travail ( mémoire de courte période :retenir un numéro de téléphone, faire du calcul mental…). Ces personnes avaient plus tendance à garder en mémoire les évènements et émotions négatives que le reste.

Ces études pourraient ouvrir la voix à des thérapies cognitives et comportementales pour aider les personnes ayant traversé un épisode dépressif à ne pas rechuter et améliorer leur quotidien.

Laisser un commentaire

Top
error: Content is protected !!