You are here
Accueil > Psychologie > Ce que les publications sur facebook révèlent sur la personnalité

Ce que les publications sur facebook révèlent sur la personnalité

Pourquoi certaines personnes écrivent des statuts Facebook qui décrivent des anecdotes personnelles amusantes, alors que d’autres écrivent des déclarations d’amour, ou expriment des opinions politiques, ou racontent les détails du dîner d’hier soir  ? 

psychologie des publication facebook

Depuis la création de Facebook en 2004, les statuts et publications ont été l’une de ses caractéristiques les plus privilégiées (Ryan & Xenos 2011 ). Les publications permettent aux utilisateurs de partager leurs pensées, les sentiments et les activités avec des amis, qui ont la possibilité de « liker » et de commenter en retour. 

Peu d’études ont examiné les sujets que les gens choisissent pour écrire des statuts ou faire d’autres publications. L’étude actuelle a fait un pas dans cette direction en examinant les traits de personnalité associés à la fréquence de mise à jour environ cinq grands thèmes identifiés par une approche analytique : les activités sociales et la vie quotidienne, les activités intellectuelles, les réalisations, le régime alimentaire / exercice, et les relations amoureuses.

Cette étude a également examiné les autres publications scientifiques dans la littérature (par exemple, Bazarova et Choi 2014 et  Seidman, 2013 ) : la nécessité d’une validation (c., cherchant l’attention et l’acceptation), l’expression de soi ( dire, la divulgation des opinions personnelles, des histoires et des plaintes), la communication, et le partage de l’information impersonnelle (par exemple, les événements actuels).

Selon cette nouvelle étude menée par des psychologues à l’Université Brunel, les utilisateurs de Facebook qui publient des mises à jour fréquentes au sujet de leurs partenaires amoureux sont plus susceptibles de souffrir d’une faible estime de soi, tandis que ceux qui se vantent sur les régimes alimentaires, l’exercice, et les réalisations sont plus susceptibles d’être narcissiques

Pour l’étude, les utilisateurs de Facebook ont ​​rempli un questionnaire qui a été conçu pour examiner les traits de personnalité et les motivations qui influent sur les sujets qu’ils choisissent d’écrire dans leurs mises à jour  – un sujet que peu d’études précédentes ont exploré.

« Il pourrait sembler surprenant que les mises à jour des statuts Facebook reflètent la personnalité d’une personne. Il est important de comprendre pourquoi les gens écrivent sur certains sujets sur Facebook, généralement parce que leurs mises à jour peuvent être récompensées par des partages, des mentions «j’aime» et des commentaires, a déclaré la psychologie professeur Dr. Tara Marshall de Brunel University de Londres.

« Nos résultats suggèrent que même si les publications narcissiques reçoivent plus de mentions « j’aime » et  des commentaires, la réalité est tout autre, en effet il se pourrait que leurs amis Facebook aiment ou commentent leurs statuts tout en détestant secrètement ces  publications.  »

Les données ont été recueillies auprès de 555 utilisateurs de Facebook qui ont rempli des sondages en ligne visant à mesurer les traits de personnalité du «Big Five» – l’extraversion, la névrose, l’ouverture, l’amabilité et la conscience – ainsi que l’estime de soi et le narcissisme.

Les chercheurs ont découvert les faits suivants :

    • Les participants ayant une faible estime de soi, ont fait des publications fréquentes  sur leur partenaire amoureux actuel;
    • Ceux qui ont obtenu des scores élevés dans le narcissisme, publient fréquemment des statuts de leurs réalisations, des publications motivées par un besoin d’attention et de « validation » de la communauté Facebook. Ces statuts ont également reçu un plus grand nombre de «j’aime» et des commentaires, indiquant que la vantardise des narcissiques peut être renforcée par l’attention qu’ils recherchent ;
    • Vous postez beaucoup de choses sur ce qui se passe dans le monde ? Vous pouvez pousser un soupir de soulagement. L’étude a révélé que ceux qui publient beaucoup d’articles sur des sujets intellectuels possèdent un degré plus élevé de transparence ; des personnes qui ont tendance à être créatifs, intellectuels, et curieux…«Ces personnes, peuvent écrire des mises à jour sur l’actualité, la recherche, ou de leurs opinions politiques dans le but de partager les informations impersonnelle plutôt que pour la socialisation, » ont déclaré les chercheurs.
    •  Vous écrivez beaucoup de statuts sur vos enfants ? Selon l’étude, ces gens sont plus consciencieux que la plupart des autres personnes. Même si cela peut avoir un côté narcissique.

« Le narcissisme plutôt que l’estime de soi a été associé à l’obtention d’un plus grand nombre de like et commentaires à ces publications» disaient-ils. 

Référence et études réalisée :

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0191886915003025



Nos articles vous intéressent ? Vous pouvez les recevoir directement sur votre boite mail, c'est facile et rapide il suffit juste de vous abonner en indiquant votre e-mail.



Najla Boukhris
Psychologue, consultante en webmarketing
Top
Close
error: Content is protected !!