You are here
Accueil > Famille > Enfants > Aider les enfants à apprendre l’auto-contrôle

Aider les enfants à apprendre l’auto-contrôle

Enseigner la maîtrise de soi est l’une des compétences les plus importantes que les parents peuvent inculquer à leurs enfants. En apprenant l’auto-contrôle, les enfants peuvent prendre des décisions appropriées et mieux réagir aux situations stressantes.

Aider les enfants à apprendre l'auto-contrôle

Voici quelques suggestions sur la façon d’aider les enfants à apprendre à contrôler leur comportement :

 

Jusqu’à l’âge de 2 ans
Les nourrissons et les tout-petits se sentent frustrés par l’écart important entre les choses qu’ils veulent faire et ce qu’ils sont capables de faire. Ils réagissent souvent avec des crises de colère. Essayez d’éviter ces crises de colère en détournant votre petit vers d’autres jouets ou d’autres activités.

de 2 à 5 ans

Pour les enfants de 2 ans, en cas de crise, placez l’enfant pour un bref délai d’attente dans un endroit désigné  pour montrer les conséquences des crises en lui demandant de se calmer et de réfléchir, il va se rendre compte qu’il vaut mieux prendre un peu de temps et patienter plutôt que de piquer une colère. Créez un endroit tranquille à la maison où un enfant hors-contrôle peut se calmer. ça peut être un coin dans le salon ou un endroit confortable dans  sa chambre. Les parents peuvent enseigner aux enfants qu’il y a un moyen, et un endroit pour se recueillir quand les choses deviennent hors de contrôle.

6 à 9 ans
Comme les enfants entrent à l’école, ils sont  en mesure de comprendre l’idée des conséquences et qu’ils peuvent choisir le bien ou le mauvais comportement. Encouragez votre enfant à se détourner d’une situation frustrante pour quelques minutes le temps de se calmer.

10 à 12 ans
Encouragez les enfants à réfléchir sur ce qui les a fait perdre le contrôle et ensuite l’analyser. Expliquer que, parfois, des situations nous bouleversent sur le champs mais une fois calmés elles paraissent moins terribles. Apprenez aux enfants à prendre le temps de réfléchir avant de répondre à une situation. Félicitez-les car ils utilisent leurs compétences d’auto-contrôle.

A lire aussi  3 Blessures émotionnelles de l'enfance qui durent pour toujours

13 à 17 ans
A présent, les enfants devraient être en mesure de contrôler la plupart de leurs actions. Mais rappeler aux adolescents de réfléchir sur les conséquences à long terme. Incitez-les à faire une pause pour évaluer les situations bouleversantes avant de répondre plutôt que de perdre le contrôle, claquer les portes, ou de crier.

 

Lorsque les enfants sont hors contrôle

Aussi difficile que cela puisse être, essayez de résister à l’envie de crier lorsque votre enfant n’obéit pas. Au lieu de cela, soyez calme et ferme. Expliquez que l’enfant peut être en colère, peut parler de ce qui le met en colère mais les les cris,  et les portes qui claquent sont des comportements inacceptables qui ont des conséquences ( il faut aussi expliquer quelles sont ces conséquences ).

Être un bon modèle d’auto-contrôle :

Si vous êtes dans une situation irritante devant vos enfants, dites-leur pourquoi vous êtes frustrés et ensuite discutez des solutions possibles au problème. Par exemple, si vous avez égaré vos clés, au lieu de se fâcher, dites à vos enfants que vous n’arrivez pas à trouver les clés, puis les rechercher ensemble. Si c’est en vain, passez à une étape plus constructive (comme revenir sur vos pas quand vous aviez les clés dans les mains ). Montrez que la bonne maîtrise des émotions et la résolution des problèmes dans le calme sont les meilleurs moyens de faire face à une situation difficile.

Proposer un choix  :

Les jeunes enfants préfèrent toujours avoir un choix plutôt que d’être obligés de faire quelque chose. Essayez de chercher un accord satisfaisant mutuellement.

A lire aussi  A partir de quel âge peut-on laisser un enfant tout seul à la maison

Une négociation réussie se produit lorsque les parents choisissent des options pour leurs enfants qui sont acceptables pour les deux. Demander aux enfants de faire quelque chose qui est intolérable ou trop difficile ne fournit pas un choix raisonnable et acceptable.

La négociation enseigne aux enfants que le compromis est une meilleure solution que l’impulsivité et de défi.

Exprimer le ressenti :

Une des meilleurs façons de maitriser les sentiments est d’en parler. Mettre des mots sur ce que l’on ressent, exprimer sa colère, sa douleur, sa frustration … Encouragez les enfants à utiliser leurs mots pour exprimer ce qu’ils ressentent.

 

Références et Livres pour aller plus loin :

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent
J’ai tout essayé : Opposition, pleurs et crises de rage : traverser sans dommage la période de 1 à 5 ans
Il me cherche ! Comprendre ce qui se passe dans son cerveau de 6 à 11 ans
Petits caprices et grosses colères. Gérer les crises de son enfant
Les enfants hypersensibles-ultra-émotifs, hyper-susceptibles, toujours à fleur de peau



Nos articles vous intéressent ? Vous pouvez les recevoir directement sur votre boite mail, c'est facile et rapide il suffit juste de vous abonner en indiquant votre e-mail.



Najla Boukhris
Psychologue, consultante en webmarketing
Top
Close
error: Content is protected !!